Mercury Cougar

 

Mercury Cougar

1967 – 1970

ok cougar

En 1967, Mercury rejoignait la famille des Pony-Cars avec sa Cougar. Basée sur une version allongée de la Ford Mustang, elle conservait son image de haute gamme et fut  même élue voiture de l’année par le magazine Motor Trend la même année.

Mercury-T7-Cougar-styling-proposal
Ayant coutume de la concurrence interne chez Ford Mo. Co., la conception d’une version Mercury est envisagée avant même le lancement de la Mustang le 17 avril 1964 et porte le nom de projet T- 7.
Cependant, on retarda le projet temporairement, en attendant la hausse de la clientèle de la Mustang.
Ce qui ne tarda pas à venir connaissant son succès historique.
Le projet T-7 fut alors relancé et pour rester fidèle à son image luxueuse, le modèle fastback ne fut pas retenu car jugé trop sportif.
Le châssis était allongée de 76 mm et avec un empattement de 2.82 m., l’habitacle bénéficiait de plus d’espace pour les passagers.
 
IMG_8211 IMG_8212
La Cougar se caractérisait par sa grille de calandre qui traversait la totalité du bouclier avant avec quatre phares escamotables.
IMG_8222
Tout comme sa cousine, elle n’était disponible qu’en version deux portes et livrable en deux types de finition. Soit le modèle de base et la XR-7 à vocation luxueuse.
IMG_8205 IMG_8221 IMG_8216
Son équipement standard complet, comprenait des sièges-baquets avec sellerie en vinyle et pouvant être complété avec une liste d’options très longue comme la climatisation, verrouillage centralisé des portes, peintures deux tons, etc..-
La motorisation de base était le V-8 289 p.c. développant 200 c.v. avec un carburateur double corps. Pour plus de puissance, le Super 289 p.c., nous proposait 225 c.v.. tandis que le V-8 390 p.c. à carburateur Holley C70F quatre corps, avec un taux de compression de 10.5:1, développant 335 c.v. était offert dans le groupe d’option GT.
IMG_8218
Le groupe GT nous offrait aussi un échappement double, des freins à disques avant, des pneus spéciaux sur jantes de 6 pouces, des amortisseurs et ressorts plus rigides.
Les transmissions disponibles étaient les manuelles 3 ou 4 rapports synchronisés et l’automatique avec une trois rapports Merc-O-Matic.
 
ok IMG_8124
En 1968, on assistait à l’introduction de la GT-E. À ses débuts, elle était équipé du 427 E de 390 c.v. avec la boîte automatique, des roues d’acier, des freins à disques assistés et une prise d’air décorative sur le capot.Le 427 étant cependant trop lourd, ce qui handicapait les accélérations, a été remplacé par le nouveau 428 dans le courant de l’année.Même si sa puissance annonçait 335 c.v., la plupart des experts étaient d’avis que ce moteur développait 390 c.v. comme le 427-E.
67-Mercury-Cougar-num98-DV-10-MH-05
Autre nouveauté en 1968 la XR-7G, faisait son apparition, “G” pour Dan Gurney, pilote qui courait sur Mercury à l’époque. Disponible seulement une année, le groupe d’option “G” était optionnel sur tous les modèles de la gamme.
Dan Gurney  ads Cougar Ads Cougar
ok IMG_1156
En 1969, c’était l’apparition de la décapotable et la Cougar devenait plus large, plus longue et plus lourde. Durant l’année, Mercury dévoilait la musclé Eliminator.Livrée avec le 351p.c. Windsor, de 290 c.v., on avait l’option d’une gamme complète de moteurs, du 302 à 290 c.v.

au 428 Cobra Jet avec ou sans le RAM AIR.

 ok IMG_7552  ok DSCN1194

23 Bochure Mercury 1969

L’équipement standard de l’Eliminator comprenait de série des pneus Goodyear F70x14 avec jantes spécifiques,une prise d’air fonctionnel avec l’option RAM AIR, des bandes latérales, et des déflecteurs d’air avant et arrière.

 

 

 –

ok cougar 70ok cougar eleminator

 

La Cougar 1970 était encore plus large que l’année précédente. L’Eliminator était équipé du 351 p.c. Cleveland développant 300 c.v.. Le 428 CJ et un nouveau big bloc, le 429 p.c. avec RAM AIR développant 375 c.v., étaient optionnels.

 

 

 

 

Avec plus de 150 000 exemplaires vendus lors de sa première année de production, la Cougar s’affûte de plus en plus avec le temps mais quand sonne la fin du règne des Muscle cars, la Cougar entre dans les rangs des voitures sportives luxueuses et devient, par la suite, le pendant de la Thunderbird.
La Mercury Cougar en miniatures 1:18
 
   American Muscle                            Welly   
 american muscle Cougar Welly Cougar
Matchbox Cougar  1:43 Matchbox
1:64 Hot wheels   Hot wheels Cougar hot-wheels-vintage-racing-dan-gurney-1968-mercury-cougar


N’oubliez pas de consulter notre section :

Brochures automobiles Catalogues.

Par René Poulin

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*