Valérie Chiasson au Grand-Prix de Montréal 2016

Valérie Chiasson

au

Grand-Prix de Montréal

 –

Grand Prix du Canada 2016 (301)

Valérie Chiasson est la première et seule femme pilote à disputer une saison complète dans la prestigieuse Coupe Porsche GT3 canadienne.

Cette série présente six événements, dont le Toronto Indy, le Grand Prix de Trois-Rivières et le Grand Prix du Canada de Montréal dans lequel Valérie et l’équipe GT Racing d’Éric Côté nous ont reçus chaleureusement pour nous faire vivre les différentes émotions que comporte un weekend de course.

 

L’apprentissage

Malgré un premier départ à Mosport, Valérie a encore beaucoup à apprendre sur la série en général. Il faut connaître la voiture, les pistes et les pilotes qu’elle affronte.

Côté voitures, Valérie nous expliquait qu’elles sont rapides possédant un freinage exceptionnel et avec une proportion du poids se situant vers l’arrière côté moteur. Le freinage se fait fortement et très tôt avant d’attaquer une courbe pour mettre plus de poids sur les roues avant. Puis, on accélère pour faire pivoter la voiture.

Le vendredi matin, les GT3 étaient les premières en piste et les pilotes devaient jongler avec une piste salle et surtout froide. Valérie décida de pousser la voiture au maximum avec un vieux jeu de pneus pour connaître la limite de celle-ci. Les pneus neufs ont été montés pour la qualification.

Valérie adore la puissance et la maniabilité de ses voitures et aimerait revenir dans cette série l’an prochain et ce, quel que soit le pays.

Elle m’affirma que les pilotes sont gentils, très professionnels, ils ont de la classe et sur piste, les dépassements se font proprement.

Grand Prix du Canada 2016 (80)

Préparation

Pour la préparation, elle visualise la course la veille et pratique énormément sur simulateur apprenant ainsi les gains, les changements de vitesses et analyse les datas afin d’aller chercher le maximum de vitesse.

Elle marche la piste pour connaître les changements par rapport à l’année précédente, la hauteur des vibreurs et avant chaque course, elle s’isole dans le compartiment avant de la roulotte en visualisant la piste tout en s’hydratant avec des électrolytes.

 

 Première Top 6

Trente-six pilotes étaient en action en même temps et Valérie se qualifia neuvième sur les vingt-cinq
pilotes de la Coupe Porsche GT3 Canada.

Elle remporta sa première série Top 6 le samedi et termina avec une huitième place le dimanche.
Le samedi, sur une piste sèche mais froide, la Porsche # 27 obtenait un excellent départ, en prenant deux positions, pour ensuite franchir la ligne d’arrivée en sixième place au classement canadien et seizième sur le combiné des concurrents des deux côtés de la frontière.

Tenue le dimanche matin avant le Grand Prix de Formule 1, la deuxième course commença après une longue attente derrière la voiture de sécurité en raison d’une averse.

La course d’une durée de seulement quinze minutes, n’a pas empêché Valérie de grimper dans le classement en donnant tout ce qu’elle pouvait pour gagner quelques points. Malheureusement, la progression fut interrompue par un accrochage avec un pilote de la série Americaine qui a perdu le contrôle juste avant le fameux mur du Québec.

Craignant d’être forcée à l’abandon, elle fut en mesure de continuer la course, avec cependant une perte de deux positions. Valérie a cependant brillamment été en mesure de récupérer ces deux points perdus pendant les deux derniers tours pour terminer à la huitième place de la Coupe Canada et vingtième au combiné des séries canadiennes et américaines.

Un week-end très instructif pour Valérie avec des conditions froides, humides et sèches.
En finale, le pilote de Vancouver Scott Hargrove remporta les deux courses du week-end sur le circuit Gilles-Villeneuve.

La prochaine sortie de Valérie et de l’équipe Porsche Prestige aura lieu le 1er juillet et 2e dans
l’État de New York, à Watkins Glen et comme à Montréal, la série américaine et canadienne se disputeront en même temps.


Photos: Mathieu Lambert,  Marie-Lyse Tremblay et René Poulin

Texte: René Poulin


 

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*