Pontiac Firebird, saison 2016

Pontiac Firebird, saison 2016

Granby International RPM Autopassion (259)

Coupé sport de GM, la  Pontiac Firebird fut construite de 1967 à 2002 en quatre générations. Son équivalence chez Chevrolet, la Camaro, partageait le même châssis de type F et certaines pièces éraient interchangeables entre les deux modèles.

St Sauveur 2016 Rpm Autopassion (142)

 

 

Les modèles de 1977 et de 1982 sont les plus connus pour avoir été les vedettes respectives du film « Cours après moi Shériff » de 1977 et dans la série K2000 qui fut en ondes jusqu’en 1986.

Hawkesbury 2016 (990)

 

Première génération (1967-1969)

La première génération de Firebird partageait non seulement le châssis de la Camaro, mais aussi beaucoup de pièces de carrosserie.  Les ailes avant et panneaux de porte étaient des pièces de Camaro. Cependant, sa calandre avant divisée, ses feux arrière à la GTO réussirent à évoquer sa propre personnalité.

La grande différence se trouvait sous le capot. Pontiac construisait ses propres moteurs et offrait le choix de 5 moteurs. Le  6L, 230 p.c. ACT de 165 chevaux avec un carburateur deux corps. La version « Sprint » avec carburateur quatre corps et un taux de compression plus élevé donnait 215 chevaux. Il étaient accouplés à une boîte manuelle à trois ou à quatre rapports ou une transmission automatique Powerglide à deux rapports.

 

La plupart des acheteurs de Firebird 1967 optaient pour les V-8. De conception classique avec soupapes en tête, le 326 p.c. développait 250 chevaux et 285 chevaux en version HO. Le summum de la motorisation était le 400 p.c. avec 325 chevaux. Le Ram Air, système d’induction d’air froid avec prise d’air fonctionnelle, était disponible avec ce moteur.

IMG_6652

En 1969, tout en conservant la majeure partie de sa structure, la Firebird a un restyling similaire à la Camaro. Voie plus large, un nouvel avant et un intérieur rafraîchi. C’était aussi l’arrivée de la nouvelle Trans Am.

Granby International RPM Autopassion (99)

 

Deuxième génération (1970-1981)

La forme générale et l’ingénierie de la deuxième génération de Firebird étaient partagées avec la Camaro mais avec cependant plus de distinction côté carrosserie. Elle avait un style d’allure musclée à l’européenne, comme si elle avait été conçue en Italie.

 IMG_7932

 

Troisième génération (1982-1992)

La troisième génération de Firebird apparut avec plus de similitude que jamais avec la Camaro. Même les moteurs, alors propres à Pontiac, étaient partagés avec la Camaro.

 

Quatrième génération (1993-2002)

La Firebird 1993 bénéficie d’un nouveau design audacieusement aérodynamique, nouvelle suspension, direction à crémaillère et surtout de nouveaux moteurs. Un nouveau  V-6, 3.4 litres de 160 chevaux et l’incroyable 275 chevaux, version LT1 du 5,7 litres V-8  petit bloc.

Le 3,8 litres à soupapes en tête 3800 V-6 de 200 chevaux, fut introduit en milieu d’année 1995 et était une alternative au V-6, 3.4 litres dans les Firebirds de base.

En 1996, le V-8 de 5,7 litres qui équipait les Formula et la Trans Am, atteint les 285 chevaux. La barrière des 300 chevaux fut brisé en cours d’année avec le groupe d’option WS6, « Ram Air ». Ce système d’admission d’air froid nous proposait un 5,7 litres de 305 chevaux.

Pour 1998, la Firebird nous proposait une nouvelle devanture sur la Formula et la Trans Am. Le groupe WS6 passe à 320 chevaux.

Les modèles des années 1998 et 1999 n’avaient que des révisions mineures. À l’exception, bien sûr, du 30e anniversaire de la Trans Am avec une version spéciale.

Les dernières Firebird apparurent en 2002 avec des changements mineurs. Seule la version 35e anniversaire fut célébré avec une Trans Am.

Par René Poulin 

Galerie, saison 2016

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*