Plymouth Barracuda 1967 – 1969

Plymouth Barracuda 1967 – 1969

 

La deuxième génération de Plymouth Barracuda, fit ses débuts en 1967. Elle était désormais montée sur la plate-forme de type A de Chrysler qu’elle partageait avec la Dodge Dart.
Même si elle était considérée comme une voiture sportive compacte, la Barracuda était disponible dans une large gamme de type de carrosseries, en versions cabriolet, toit rigide Fastback et Notchback. La Barracuda fut conçue par John Samsen et John E. Herlitz avec des lignes latérales rappelant la forme de bouteille de coke, très à la mode à la fin des années 60.

Les lignes des Notchbacks et Fastbacks se distinguaient par la conception de l’arrière. La première était dotée de piliers de toit arrière courbés et d’un coffre allongé tandis que le Fastback avait un coffre plus court et une ligne de toit plus inclinée.

De 1967 à 1969, l‘esthétique extérieur de la Barracuda connut, tout au long de sa production, quelques changements mineurs en raison des réglementations de sécurité aux Etats-Unis.

1967: pas de réflecteurs ni feux de signalisation latéraux.

1968: les marqueurs latéraux de forme ronde apparurent.

1969: les réflecteurs latéraux sont rectangulaires et sans lumière.

 

La Barracuda était disponible en deux versions de hardtop, Notchback et Fastback. La vitre arrière du Fastback, avec un angle plus horizontal que le Notchback, offrait moins de surface vitrée que l’ancienne version. La version décapotable à capote souple, avait la même ligne que la Notchback avec cependant une modification côté châssis pour en accroître la rigidité. Le prix de détail était, bien entendu, un peu plus élevé.

 

Intérieur

L’aménagement intérieur était assez simple. Une instrumentation complète avec un tableau de bord composé de 3 cadrans et volant à 3 branches. D’une année à l’autre, les changements étaient mineurs et même la structure des panneaux avant restaient inchangés. Le volant de style ancien de la 1967 faisait place à une version plus moderne sur les modèles 1968 et 1969.  La banquette pouvait faire place à des sièges-baquets avec console et levier de vitesses au plancher.

 

Motorisation

En 1967, le moteur d’entrée de gamme était le six cylindres de 225 p. c. et trois V-8 étaient offert en option. Deux V-8 de 273 p.c., équipés de carburateurs à deux ou quatre corps et le Big-block “B body” de 383 p. c., disponible uniquement avec la Formula S. Cependant, ce 383 avait une puissance légèrement inférieure à d’autres modèles Plymouth, 280 c.v.et 400 l/p par rapport à 325 c.v. et 425 l/p de couple. Néanmoins, sa puissance était suffisante pour une voiture compacte légère.

En 1968, le V-8 de 273 p.c. fut remplacé par le V-8 de 318 p.c. Ce moteur était également disponible en version gonflée de 340 p. c. avec carburateur 4 corps. Le moteur haut de gamme 383 fut également amélioré grâce à l’utilisation de pièces du Road Runner. Cependant, en raison des restrictions du système d’échappement, sa puissance fut limitée à 300 c.v..

426 Hemi

La même année, Chrysler fabriqua 50 exemplaires d’une édition spéciale de la Barracuda avec carrosserie Fastback. Il fut spécialement conçu par Hurst pour le Super Stock Drag Racing. Propulsées par le légendaire  Hemi de 426 p.c., ces éditions spéciales étaient également équipées de panneaux de carrosserie, de sièges et de verre allégés. Certains équipements de série normalement standards, comme les sièges arrière,  étaient retirés pour rendre la voiture encore plus légère. En fait, la Barracuda 426 Hemi était conçue pour le 1/4 de mille qu’elle effectuait à environ 10,5 secondes.

 

 

En 1969, la Barracuda pouvait être équipée V-8, Super Commando de 440 p.c. dans le groupe d’option « Cuda ». Équipé de ce gros bloc, la Barracuda faisait le 0 – 60 M/H en seulement 5,6 secondes et le quart de mille en  14 secondes.  La même année, la puissance de 383 p.c. grimpa 330 c.v..

 

Production 1967 :

Notchback: 28,196

Fastback : 30,110

Décapotable  : 4,228

Production 1968 :

Notchback: 19,997

Fastback : 22,575

Décapotable : 2,840

 

Production 1969 :

Notchback: 12,757

Fastback : 17,788

Décapotable  : 1,442

Moteurs 1967:

225, L-6, 145 c.v. @ 4000 t/m, 215 l/p @ 2400 t/m

273, V-8, 180 c.v. @ 4200 t/m, 290 l/p @ 4200 t/m.

383, V-8, 280 c.v., 400 l/p

 

Moteurs 1968:

225, L-6, 145 c.v. @ 4000 t/m, 215 l/p @ 2400 t/m.

318, V-8, 230 c.v. @ 4200 t/m, 240 l/p @ 2400 t/m.

340, V-8, 275 c.v. @ 5000 t/m, 340 l/p @ 3200 t/m. (Commando)

383, V-8, 300 c.v. @ 4200 t/m, 400 l/p @ 2400 t/m     (Super Commando)

 

Moteurs 1969:

225, L-6, 145 c.v. @ 4000 t/m, 215 l/p @ 2400 t/m.

318, V-8, 230 c.v. @ 4400 t/m, 340 l/p @ 2400 t/m.

340, V-8, 275 c.v. @ 5000 t/m, 340 l/p @ 3200 t/m.

383, V-8, 330 c.v. @ 5200 t/m, 410 l/p @ 3600 t/m.

440, V-8, 375 c.v. @ 4600 t/m, 480 l/p @ 3200 t/m.

Performances:

Moteurs          0 to 60 M/H         Quart de Mille             

383 V-8                7.1 sec            15.5 sec @ 92 m/h

440 V-8                5.6 sec         13.89 sec @ 103.2 m/h    (CarLife)

440 V-8                6.3 sec          14.2 sec @ 99.1 m/h      (MotorTrend)

Par René Poulin

 

N’oubliez pas de consulter notre section :

Brochures automobiles Catalogues.