Les plus grands moteurs de l’ère Muscle Car -1-

Les plus grands moteurs de l’ère Muscle Car

(1)

Ford / Mercury 427 Cammer

Parmi les plus grands moteurs de l’ère des Muscle cars, plusieurs conceptions ont vu le jour avec des idéologies différentes.

Certains étaient réglés avec plus de puissance pour une grande vitesse de pointe, tandis que d’autres avaient davantage de couple pour se concentrer sur l’accélération.

Certains de ces moteurs ont été sérieusement sous-évalué pour se conformer à la norme gouvernementale du temps. La loi américaine stipulait que la puissance des moteurs ne devait pas dépasser un cheval-vapeur par pouce cube de cylindrée.

Certains  étaient des moteurs de production de masse, d’autres étaient de vrais moteurs de course introduits dans les voitures de rue. 

Ford / Mercury
427 Cammer
1965

Ford / Mercury 427 Cammer

Un des moteurs le plus puissant est sans aucun doute le V-8, 427 Cammer de Ford.

Développé afin de concurrencer les fameux HEMI de Chrysler, Ford dota le bloc 427 de nouvelles têtes avec des chambres de combustion hémisphériques. Combiné à des arbres à cames en tête, le régime moteur pouvait atteindre un incroyable 7,500 tr/min.

Ford / Mercury 427 Cammer

 

Côté puissance, le Cammer équipé d’un carburateur quatre corps développant 616 c.v. et un impressionnant 657c.v. et 550 l.p. de couple avec double carburateurs quatre corps. Avec cette puissance, le Cammer était tout simplement inapte pour l’usage normal des voitures de rues. Ces moteurs n’étaient pas vendus au grand public, mis à part 50 exemplaires construits pour des pilotes  professionnels.

En  raison des faibles volumes de production, NASCAR  refusa d’homologuer le moteur et Ford ne
pouvait donc pas utiliser ce moteur pour concurrencer le Hemi. Ce qui scella le destin du moteur 427 Cammer en 1965.

 

428/429 Cobra Jet
1968-1971

Le 1er avril 1968, Ford dévoila probablement sa plus célèbre lignée de moteurs, les 428 Cobra Jet.

Construit sur la base sur du 428 régulier, il fit doter de têtes de soupape plus  grandes, du collecteur d’admission du 427 de course et l‘induction d’air, Ram-Air, du capot était fonctionnel. 

Malgré une puissance officialisée de 335 c.v. la rumeur courait que ce moteur développait en fait autour de 410 c.v.

428 cobra jet

 

En fait, après que les spécialistes du magazine Hot Rod eurent testé une Mustang Cobra Jet 1968 avec des temps de 0-60 mph en 5,9 secondes, et un 1/4 mile temps de 13,56 secondes à 106,64 mph, ils déclarèrent que c’était la plus rapide des voitures  Pure Stock de l’histoire de l’homme.

C’était quelque peu exagéré, mais ils contribuèrent à stimuler la popularité du Cobra Jet auprès des acheteurs.

428 cobra jet

En 1969, le 428 Cobra Jet, fut offert en trois versions. La première était une version non-Ram Air, suivie de la version Ram-Air avec prise d’air fonctionnelle du capot de la version Shaker. En tête de la liste venait le nouveau Super Cobra Jet avec l’option Drag Pack. Le Super Cobra Jet était équipé de la prise d’air avec Shaker, d’un vilebrequin modifié et de bielles renforcés.

Le Drag Pack était également équipé d’un essieu arrière à glissement  limité de 3,91: 1 ou 4,30: 1, d’un refroidisseur d’huile externe et sans climatisation. Les trois moteurs étaient sous-évalués à 335 c.v..

 

429_cobra_jet_engine

 

En 1970 de nouveaux 429 Cobra Jet firent leur apparition. Le 429 Cobra Jet développait 370 c.v. alors que le Super Cobra Jet avec un taux de compression de11.3: 1 nous donnait 375 c.v.

429_cobra_jet_engine

Les 429 Cobra Jet et Super Cobra Jet furent inchangés jusqu’en 1971. Ce qui devenait la dernière année de production de ces fabuleux moteurs.

Spécifications:

1968-1969: 428 Cobra Jet V-8 335 c.v. @ 5400rpm (est 410bhp), 440lb-ft @ 3400rpm.
1970-1971: 429 Cobra Jet V-8 370 c.v. 429 Super Cobra Jet V8 375bhp, 450lb-pi.

 

Par René Poulin

 

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*