Dodge Dart GTS 1968 – 1969

Dodge Dart GTS

Dart GTS 68

En 1968 Dodge introduisit sa nouvelle GTS dans la gamme Dart pour rivaliser avec la Nova SS de Chevrolet. La GTS était équipée de série d’un V-8, 340 p.c. développant 275 chevaux ou d’un V-8, 383  p.c. de 300 chevaux en option. Avec un poids de 3000 livres à vide, la GTS se fit remarquer rapidement par ses performances tant sur la rue que sur piste. Cependant, le rapport poids/puissance du 383 p.c. ne donna pas le même avantage à la GTS.

Les autres améliorations techniques comprenaient:  un système d’échappement à faible restriction avec embouts chromés, suspension Rallye, jantes 14 × 5,5 pouces et pneus à bandes rouges. La transmission manuelle à trois rapports était de série, bien que la plupart des  GTS furent produites soit avec une boîte manuelle Hurst quatre rapports ou la Torque-Flite automatique.

ok Dart GTS

La GTS se démarquait par ses renflements de capot avec prises d’air, ses bandes décoratives latérales, ses emblèmes GTS  et ses enjoliveurs spéciaux.

Pour les amateurs de performance, Dodge expédiait des Dart 383 sans motorisation chez Hurst-Campbell, Inc., une société de modifications  après-marché du Michigan. Après transformation, Dodge inspectait les voitures et les expédiait par la suite chez Grand Spaulding Auto Sales à Chicago, un marchand axé sur la performance. Cependant, ces voitures n’étaient pas couvertes par la garantie du manufacturier. Avec un poids supérieur sur les roues avant et direction non assistée, causé par le manque d’espace, les Dart 440 étaient surtout appréciées pour la course d’accélération.

DSC05404

Quelques 80 Dart furent livrées avec le fameux 426 Hemi. Le groupe d’option comprenait un capot en fibre de verre avec des ailes avant, un pare-chocs avant et les portes construits d’un acier de calibre plus léger, aucun mécanisme de fenêtre ainsi que l’absence de miroirs latéraux extérieurs. Le tout dans une tentative de gagner du poids. À l’intérieur, suppression de la banquette arrière et les sièges avant allégés étaient montés sur des supports en aluminium fabriqués sur mesure.  Les isolants, les scellants et même la ceinture de sécurité de côté droit étaient absents.

Sous le capot, le Hemi était équipé de deux carburateurs Holley et d’un groupe de refroidissement ultra performant. Avec un coût final qui se chiffrait à environ 4500 $, les voitures n’étaient conçues que pour la course. Chaque Hemi Dart exhibait un autocollant déclarant « Ce véhicule n’a pas été fabriqué pour une utilisation sur les voies publiques, routes ou autoroutes, et ne sont pas conformes aux normes de sécurité des véhicules automobiles ». Cependant la Hemi Dart était la voiture la plus rapide sur piste, construite en usine, dans l’histoire du muscle car.

Production totale: GTS: 8,745 – 440: 68 – Hemi: 80

Moteurs:
340 V-8 275 ch @ 5000 t/m, 340 lb-pi à 3200 t/m.
383 V-8 300 ch @ 4400 t/m, 400 lb-pi à 2400 t/m.
440 V-8 375 ch @ 4600 t/m, 480 lb-pi à 3200 t/m.

1969

ok AUTO EXPO HAWKSBURY (237)

Pour 1969, l’extérieur arborait une nouvelle calandre noire avec barre centrale horizontale contrastante. Sous le capot, le V-8, 383p.c. vit sa puissance passer à 330 chevaux. Par le fait même, la suspension fut renforcée en augmentant le diamètre des barres de torsion et des barres stabilisatrices avant. La transmission manuelle quatre rapports ou la Torque-Flite automatique étaient disponibles avec des rapports de pont de 3,23: 1 de série et de 3.55: 1 ou 3.91: 1 avec le différentiel Sure Grip en option.

ok dart GTS 1969

Production totale: GTS: 6,702

Moteurs:
 383 V-8 300 chevaux @ 4400 t/m, 400 lb-pi à 2400 t/m.

La Dart GTS en miniature

Highway 61

1/18                                                   1/18                                                   1/43     

Highway 61 1 18 1969 Highway 61 1 18 Highway 61 1 43

N’oubliez pas de consulter notre section :

Brochures automobiles Catalogues.

Par René Poulin

0 Commentaire

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*