Ford Mustang Fastback 1968 Bullitt

Ford Mustang Fastback 1968 Bullitt

 

Steve McQueen et Bullitt

Une des voitures les plus célèbres du cinéma est certainement la Mustang Fastback de Steve McQueen du film Bullitt présenté en 1968 . La fameuse scène de poursuite dans les rues de San Francisco est considérée par plusieurs fans comme la meilleure de l’histoire du cinéma. Le film Bullitt a eu un succès retentissant au box-office et a remporté un Oscar du meilleur montage.

En 2007, le film fut sélectionné par le National Film Registry comme un film important sur le plan culturel, historique et esthétique, une distinction très rarement  accordée aux films d’action.

La Ford Mustang Fastback 1968

Ford expédia deux Mustang Fastbacks, Highland Green, identiques avec des # de série séquentiels, à Warner Bros pour le tournage du film. Les deux voitures furent largement modifiées par le célèbre constructeur automobile et pilote américain Max Balchowsky.

Le script prévoyait une scène de poursuite de plusieurs minutes avec les légendaires sauts dans les rues escarpées de San Francisco.  Balchowsky modifia les voitures en installant une suspension avant ultra-robuste, une barre anti-roulis avant de plus gros diamètre et des amortisseurs Koni. Évidemment, la puissance du moteur fut augmentée avec de nouvelles culasses  et des améliorations du carburateur et de l’allumage.

Les deux voitures étaient motorisées par un V-8 de code S de 390 p.c. (6,4 litres) couplé à une transmissions manuelle à 4 rapports. Les antibrouillards, l’emblème, le lettrage Mustang et les lettres GT furent tous supprimés. De nouvelles roues American Racing Torq Thrust complétèrent le look de la voiture. Fait à noter, ces mêmes roues sont toujours disponibles sur le marché présentement.

La version d’origine du V-8 de 390 p.c. développait 320 c.v. avec un couple de 427 l./p.. Côté performance, le quart de mille était parcouru en peu près 13 secondes à une vitesse de 105 m/h.

 

Des deux voitures utilisées pendant le tournage, une seule subsista,  l’autre étant jugé bonne pour la casse.

Cependant, un mystère entoura la Mustang survivante durant plusieurs décennies. Après quelques changements de propriétaires, la rumeur veut que McQueen lui-même ait tenté de la retrouver afin de la racheter, mais en vain.

 

On ne connaît pas exactement l’historique de la voiture à travers les années qui ont suivi, mais elle a été découverte par hasard dans une casse mexicaine et achetée par un passionné qui n’avait aucune idée de l’historique de la voiture. Étonnamment, il avait l’intention de le transformer en une autre célèbre Mustang cinématographique, La Eleanor de Gone in 60 Seconds.

Comme beaucoup de restaurateurs, la curiosité d’en connaître un peu plus sur la voiture l’emporta et il décida de vérifier le numéro de série. La surprise fut totale, lorsqu’il découvrit le bolide qu’il venait d’acheter. Bien entendu, elle fut restaurée selon les spécifications d’origine de 1968.

Détails de la voiture

Numéro de série 8R02S125559

8 Année de construction 1968

R Construit à l’usine de San Jose, Californie

02 Mustang 2 portes Fastback

125559 Numéro de série, usine de San Diego

63B Mustang décor 2 portes Fastback

Couleur de peinture R Highland Green (Ford #3067-A)

6A Sièges baquets de luxe en vinyle noir

09A Construction prévu le 9 janvier 1968

7 Los Angeles (DSO (District Sales Office)

5 3.00 essieu arrière conventionnel

5 Transmission manuelle à quatre rapports

Construction réelle était le 8 janvier 1968.

Vendue le 11 mars 1968.

Deuxième Mustang Fastback # série :8R02S125558 (Détruite après le tournage du film)

Équipement d’origine

Groupe de refroidissement supplémentaire, groupe d’équipement GT, rapport d’essieu en option, pneus en nylon à flancs blancs larges, freins à disques assistés, radio AM, groupe de décoration intérieure, ceintures de sécurité de luxe, rétroviseur gauche télécommandé et batterie robuste.

 Les modifications pour le tournage du film comprenaient:

Transmission manuelle à quatre vitesses Borg-Warner T-10 robuste

Embrayage Borg-Warner robuste

Moteur 390p.c. modifié par Balchowsky

Modification du carburateur et du distributeur

Différentiel Positraction 4:10 – joints universels service intensif

Supports de moteur de 5 tonnes – supports d’armortisseurs renforcés

Barre de support de poutre transversale – barres stabilisatrices Helwig avant et arrière

Amortisseurs Koni – ressorts hélicoïdaux robustes – renforts de cadre

Roues American Racing – pneus de course Dunlop 5:00 M-15 à l’avant et 5:75×10:40 15 Firestone GP Indy Tires à l’arrière

Échappement personnalisé et volant de type Shelby.

 

La légendaire Mustang GT 1968 ou si vous préférez, la Mustang “Bullitt”, fut vendue aux enchères Mecum Kissimme en 2020 pour 3,74 millions de dollars.

 

Quelques Mustang GT 68 Bullitt en modèles réduits

ERTL / American Muscle à l’échelle 1/18

Greenlight à l’échelle 1/64

Par René Poulin

Miniatures: Collection privée de Rpm Auto Passion