Plymouth Road Runner 1969

 

Plymouth Road Runner 1969

Après l’éclatant succès du Road Runner 1968, Plymouth décida d’élargir sa gamme de modèles en ajoutant une décapotable aux versions coupé et hardtop déjà existantes. Côté nouveauté, les sièges-baquets étaient disponibles en option et les autocollants Road Runner étaient désormais en couleur. La même année, le Road Runner fut nommé « Car of the year » par le magazine Motor Trend et devenait un des bestsellers dans le marché du Muscle car.

Motorisation

En plus des V-8 de 383 et 426 p.c., il était maintenant possible d’avoir deux versions du V-8 de 440 p.c..      La première comprenait un carburateur 4 corps qui développait 375 c.v. et la seconde version avait ​​trois carburateurs 2 corps de 390 c.v..

Compris dans le groupe « 440 + 6 », ce moteur fournissait une accélération de type HEMI pour environ la moitié du prix.

 

Le groupe « 440 + 6 » comprenait aussi des roues en acier noires et une grande prise d’air fonctionnelle sur le capot en fibre de verre peint noir mat. Semblable à celle que l’on retrouvait sur le Dodge Super Bee, cette prise d’air était l’une des plus efficaces chez MOPAR. Bien entendu, le 440 à 3 carburateurs n’était toujours pas le Hemi, si dominant à cette époque, mais avec la décision prise par Plymouth, les ventes grimpèrent en flèche.

 

Production

Coupé:          33,743 unités
Hardrop:       48,549 unités
Décapotable: 2,218  unités

Moteurs:

383, V-8, 335 c.v. @ 5200 t/m, 425 l/p @ 3400 t/m.
426, Hemi V-8, 425 c.v. @ 5000 t/m, 490 l/p @ 4000 t/m.
440, V-8, 375 c.v. @ 4600 t/m, 480 l/p @ 3200 t/m.
440+6, V-8, 390 c,v, @ 4700 t/m, 490 l/p @ 3200 t/m.

 

Par René Poulin

 

N’oubliez pas de consulter notre section :

Brochures automobiles Catalogues.